La récolte de miel à Noël du Fail est une réussite.

Ouest-France le 01/04/2019

Sous la houlette de leur professeur de sciences de la vie et de la terre (SVT), Bruno Chevallier, les élèves du club nature du collège Noël du Fail découvrent depuis vingt ans des sujets autour de cette thématique.

L’année dernière, le club a développé une activité apiculture. Fin juin, Bruno Chevallier a construit une ruche. « Nous avons construit des demi-cadres pour permettre aux abeilles de faire des rayons qui contiennent les alvéoles », explique un élève.

Un demi-cadre à la sortie de la ruche, présenté par Bruno Chevallier. OUEST-FRANCE -  voir en grand cette image
Un demi-cadre à la sortie de la ruche, présenté par Bruno Chevallier. OUEST-FRANCE

Vendredi, pour la première fois, c’est l’heure de découvrir le fruit du travail des abeilles. Les consignes de sécurité sont redonnées : rester à quatre mètres sans tenue, se tenir à l’arrière de la ruche. Les abeilles sont des buckfast, une race calme et peu agressive. Elles sont entre 10 000 et 20 000 dans l’essaim et ne sont implantées que sur une moitié de la ruche. Le moment est arrivé. Après avoir enfumé la ruche, les demi-cadres sont enlevés. Avec un balai, les élèves enlèvent les abeilles qui retombent dans la ruche. Puis les demi-cadres sont stockés dans une boîte, recouverts d’un linge, et de nouveaux demi-cadres sont installés. 500 grammes de miel seront récoltés et chaque élève repartira chez lui avec un peu moins de 100 g à goûter à la maison.